Piradaptation d'Ulysses / s'enfouir en... & s'imbiber de...



Guillaume Vissac présente son travail quotidien de traduction d'Ulysses de James Joyce ainsi :
 Le but du jeu, dans cet exercice, serait d’opérer, par le biais de la traduction, une sorte de piratage poétique, au sens où l’entendait par exemple Kathy Acker.
Que ceux qui veulent me joindre dans la bataille s’amènent.


so,
en cours de route,
let's go ::




Biting her nether lip, hooking the placket of her skirt. Timing her. 9.15. Did Roberts pay you yet ? 9.20. What had Gretta Conroy on ? 9.23. What possessed me to buy this comb ? 9.24. I’m swelled after that cabbage.

 :piercait sa basse :
 :épinglait son kilt :
...
 :perdais mon temps :
...
 :9:15 :
 :10 keuss ? :
...
 :9:20 :
 :1 clope ? :
...
 :9:23 :
 :ma crête vaut pas un clou ! :
...
 :9:24 :
 :vas chier ! ::


 la traduction de Guillaume Vissac : ici



A speck of dust on the patent leather of her boot : rubbing smartly in turn each welt against her stockinged calf.

:traces de poudre sur sa 20 trous :
:se frottait les ailes du nez, tour à tour :


 la traduction de Guillaume Vissac : ici



Morning after the bazaar dance when May’s band played Ponchielli’s dance of the hours.

:Aube, after du bal poussière :
:Nuit de pogo : les MayStripes envoient valser Punk&Lully :

la traduction de Guillaume Vissac : ici



Explain that : morning hours, noon, then evening coming on, then night hours.

:souffle coupé ::
:le jour déjà :...:soleil, comblé :... :& hébété :
:la nuit encore :


la traduction de Guillaume Vissac : ici



Washing her teeth. That was the first night. Her head dancing. Her fansticks clicking.

:Gommait crass & émail :
:dans l’ainuit :
:Bang ! la tête dans :
:les pales du ventilo :

la traduction de Guillaume Vissac : ici








Is that Boylan well off ?

:Il a de la maille le Boylan ?:


on pourrait délirer autour d'un producteur "imaginaire" : Bo Dylan.
son fils favorisé (ou pas) : Jacob & the wallflowers (les giroflées). 
on en viendrait à appliquer une giroflée à cinq feuilles sur le bec du singe.
....



la traduction de Guillaume Vissac : ici




He has money. Why ?

:Il a de la maille. Oui... ? :



la traduction de Guillaume Vissac : ici





I noticed he had a good rich smell off his breath dancing.

:À noter le fumet ample & chic:
:quand il dansait, hors d'haleine:



 la traduction de Guillaume Vissac : ici




No use humming then. Allude to it.

:noisy! aussi. Seulement l’allusion:


 la traduction de Guillaume Vissac : ici




Strange kind of music that last night.

:bizarre le son, cette nuit:


 la traduction de Guillaume Vissac : ici




The mirror was in shadow. She rubbed her handglass briskly on her woollen vest against her full wagging bub. Peering into it. Lines in her eyes. It wouldn’t pan out somehow.


:Miroir dans l’ombre:
:Elle astiquait la glace sur son teddy:
   :là, juste-là où gigotaient ses miches:
:Les yeux injectés, plantés dedans:
:Ça déconnait:
:À plein tube:



 la traduction de Guillaume Vissac : ici




Evening hours, girls in grey gauze. Night hours then : black with daggers and eyemasks. Poetical idea : pink, then golden, then grey, then black. Still, true to life also. Day : then the night.


:Entre chien & loup : les filles, grises:
:Puis, la nuit noire : des corbeaux, lames sorties:


:Idée poétique : roses & dorées & grises & geais:
:Ressemblant, aussi. Toujours:


:Jour-clic-la nuit:


 la traduction de Guillaume Vissac : ici




He tore away half the prize story sharply and wiped himself with it.


:Vite fait, il arrache, la moitié de l’histoire-trophée:

:& se torche avec:


 la traduction de Guillaume Vissac : ici




Then he girded up his trousers, braced and buttoned himself.


:puis il remonte son fut’, s’ajuste & se reboutonne:


 la traduction de Guillaume Vissac : ici




He pulled back the jerky shaky door of the jakes and came forth from the gloom into the air.

:il envoie twister la porte déglinguée des gogues:
:& quitte la purée pour la lumière:



 la traduction de Guillaume Vissac : ici





In the bright light, lightened and cooled in limb, he eyed carefully his black trousers : the ends, the knees, the houghs of the knees. What time is the funeral ? Better find out in the paper.

En plein lumière, soulagé & rafraîchi,
il inspecte, tatillon, le fut' noir :
les revers, les genoux, les mollets.

À quelle heure l'enterrement ?
Faudra vérifier dans le canard.



 la traduction de Guillaume Vissac : ici






A creak and a dark whirr in the air high up. The bells of George’s church. They tolled the hour : loud dark iron.

Heigho ! Heigho !
Heigho ! Heigho !
Heigho ! Heigho !


krrr! là-haut, au loin.

Le bourdon de St Georges.
Scande les heures : la ferraille lourding.

oï-oï ! oï-oï !
oï-oï ! oï-oï !
oï-oï ! oï-oï !


 la traduction de Guillaume Vissac : ici





Quarter to. There again : the overtone following through the air, third.

Moins le quart.
Encore là : harmonie dans l’air.
À la tierce.


 la traduction de Guillaume Vissac : ici





Poor Dignam !

Pauvre Dignam !






By lorries along sir John Rogerson’s quay Mr Bloom walked soberly, past Windmill lane, Leask’s the linseed crusher, the postal telegraph office. Could have given that address too. And past the sailors’ home.

...

 la traduction de Guillaume Vissac : ici




Aucun commentaire :

Publier un commentaire